Salon Vivre Côté Sud 2017: toute l’histoire ….

Après un montage sous une pluie battante le jeudi après-midi, nous avons construit notre stand au cœur de l’espace Bazar.

Et l’aventure a pu commencer enfin, après plusieurs semaines de préparation par les petites mains de l’équipe entière. Vous avez eu la chance d’être accueillis par : Agathe, Dan, Hélène, Sandra, Séverine. Sidonie… 

CS stand extérieur STAND CS 2017-01 STAND CS 2017-02 copie

Nous vous avons proposé une jolie sélection des nouveautés 2017 ainsi que les « basiques » pour la création d’objets lumineux.

CS LA WHAT-Falbala Luminaires CS falbala style-Falbala Luminaires

Vous avez beaucoup apprécié et nous avez réservé un formidable accueil !

Nous avons pris un très grand plaisir à vous rencontrer et participer à vos projets de lumière.

Alors, nous tenions VRAIMENT à remercier TOUS LES VISITEURS et LES ORGANISATEURS pour votre enthousiasme et votre gentillesse qui nous porteront tout au long de l’année !

COTE SUD MERCI -Falbala Luminaires

Continuez à nous suivre et à partagez vos expériences sur notre page Facebook.

FALBALA + YEAH = SUCCES !

Les 02, 03 et 04 juin, vous avez pu découvrir des drôles de lumières qui ont ambiancé vos soirées au YEAH FESTIVAL à Lourmarin.

C’étaient des créations réalisées avec les ampoules, câbles et composants Falbala !!

Toute l’équipe du Yeah et Falbala ont travaillé de concert pour vous éclairer joliment. 

Un chouette partenariat et des belles images, un beau mariage !

Retrouvez toutes les vidéos ICI et les infos LA.

Falbala + yeah 1

Falbala + yeah 2

Falbala + yeah 0

Falbala + yeah 4

Falbala + yeah 3

Falbala + yeah 01

Falbala vous prépare des surprises …

Retrouvez-nous bientôt sur le salon Côté Sud à Aix-en-Provence du 02 au 05 juin STAND B05.

Toutes l’équipe bosse dur depuis des mois pour vous proposer une mise en scène de toutes les nouveautés et les pépites lumineuses de l’année 2017.
 
On fignole, on fait les retouches, et on finit les cartons !!
 
Suivez-nous pas à pas dans notre préparation : aujourd’hui, on a “cubé” le camion et on prie pour que tout rentre !!
 
RDV dimanche pour gagnez des invitations au salon et avoir la chance de découvrir notre réalisation …
COTE SUD PREPA1-Falbala luminaires PREPA COTE SUD 2-Falbala luminaires

Une réalisation XXL par Sylvie

Sylvie nous propose une suspension avec des ampoules XXL et des douilles E40.

Inspirez-vous !!

Sylvie MONSINJON1Sylvie MONSINJON

ARTE LUMO partage ces créations originales

La marque ARTE LUMO nous fait le plaisir de nous présenter trois de ses créations d’inspiration VINTAGE.

Retrouvez tous ses modèles ICI.

ART-ARTE LUMO

La folle épopée de la restauration d’un lustre à pampilles : EPISODE 3

Dernier épisode: le choix des derniers composants et le RESULTAT !

Choisir alors les fourreaux de bougie à votre convenance : soit blanc lisse ou blanc à gouttes, ou ivoire à gouttes et les enfiler sur les supports de bougie.

C’est fini !!!! Plus qu’à choisir des ampoules flamme (à led ou incandescence, profitez pendant qu’il y en a encore ! Sniff …), puis le brancher et appuyer sur l’interrupteur…. eeeeeeeet………

la lumière fut :) !!!!

ART-LUSTRE PAMPILLE 10

 

ART-LUSTRE PAMPILLE 11

 Cet article vous a inspiré ? Vous avez réalisé une restauration grâce à ces explications ?

Partagez votre expérience sur notre page FACEBOOK.

Partagez vos créations avec les composants Falbala

FB-OPERATION CREATIVITEVous avez créé un luminaire en utilisant les câbles et les composants Falbala:

BRAVO !

Partagez votre expérience et montrez vos créations sur notre blog et sur notre page FACEBOOK.

Envoyez au moins 3 jolies photos de votre réalisation et un petit texte explicatif à cette adresse expe@falbala-luminaires.com.

Falbala vous enverra alors un code de réduction de 10 % à utiliser sur son site pour vos prochains achats.

FALBALA encourage votre créativité !!

Vous pouvez retrouver toutes les créations en partage sur notre site dans la catégorie

SO FALBALA / VOS CREATIONS.

 

 

 

La folle épopée de la restauration d’un lustre à pampilles : EPISODE 2

Le remontage, l’électrification et le montage des pampilles du lustre.

Première étape: le redressage de la structure

Eh oui, en règle générale, tout est tordu dans tous les sens, le laiton étant un métal assez mou…

Il faut être tout de même délicat pour ne pas  casser les bras qui sont fragiles…

Pensez également à resserrer toutes les vis de fixation, c’est très important !!!! Et pendant qu’on y est vérifiez le blocage du tube fileté central, ébavurer l’entrée du tube par prévoyance pour le câble.

Puis remonter la colonne centrale, les entretoises, les enfilages nettoyés, les araignées ; la bélière (pièce d’accrochage qui soutient tout le poids du lustre) doit être vérifiée et bien vissée, et immobiliser son filetage en serrant la petite vis prévue à cet effet.

Deuxième étape: l’électrification.

Un câble textile torsadé 3 x 0.75mm² sera idéal pour le câblage central (qui doit passer dans le tube fileté central, (on a parfois le choix d’utiliser un câble textile torsadé 3 x 0.50mm² plus petit mais c’est plutôt quand il n’y a que 4 à 6 lampes) ; pour les bras, vous pouvez opter soit pour le scindex 2×0.35mm² soit pour le câble textile plat 2 x 0.35mm² (là nous avons utilisé le scindex 2×0.35mm²).

Pensez à laisser une longueur suffisante de câble côté bougies pour le branchement futur des supports de bougies (hauteur de la bobèche ou de la coupelle + hauteur de votre fourreau de bougie + 2 ou 3cm).

ART-LUSTRE PAMPILLE 5

Et également une quinzaine de centimètres côté raccordement, il vaut mieux recouper que d’avoir trop peu de longueur….

Vous pouvez utiliser un fil de laiton pour fixer le câble sur les bras du lustre. Pensez à bien tortiller le fil laiton et à le replier sur le dessus des bras afin qu’il ne soit pas visible depuis le sol, une fois le lustre suspendu.

Comme vous pouvez le voir, un lustre à 8 bras, ça fait du monde à brancher et évidement l’espace sous le lustre est très restreint….Mais avant de réunir tout ce petit monde, il fait s’occuper de monter les extensibles dans les bobèches et fixer dessus les supports de bougie !

ART-LUSTRE PAMPILLE 6

 Les petites boucles que vous voyez sur la photo ci-dessus à droite (réalisées avec le scindex), servent de ‘sécurité’ pour qu’en cas de choc les fils tous fins ne puissent pas être arrachés.

Il est maintenant temps de raccorder tout ce petit monde ! Faites un essai pour voir de quelle longueur vous avez besoin pour que tout tienne dans l’espace de raccordement (pour chaque lustre c’est différent…) et coupez les câbles afin de les égaliser.

ART-LUSTRE PAMPILLE 7

Scindez les câbles scindex en deux, chaque moitié des fils va être réunie avec le fil marron du câble central torsadé 3 x 0.75mm², l’autre moitié avec le fil bleu, quant au fil de terre (jaune et vert) il sera raccordé à la borne de terre existante ou à créer.

Vous pouvez ficeler chaque petit paquet de 9 fils avec un lien temporaire pour vous faciliter la tache !

Dénudez le cuivre de chaque fil sur environ 15mm, positionnez les fils dénudés tous bien à la même hauteur, puis tortillez alors l’ensemble de chaque paquet, puis insérez dans une borne à vis de 2.5mm² ou une borne à vis de 6mm² suivant le nombre de câbles que vous avez à réunir (aucune barbe de cuivre ne devant dépasser ! ).

La dernière étape consiste à remonter les pampillesART-LUSTRE PAMPILLE 8

Une fois que vous avez réalisé le montage de chaque assemblage de pampilles, il n’y a plus qu’à les raccrocher sur votre lustre et le tour est joué !!!!

Pensez à mettre un tapis sous votre lustre pendant le raccrochage des pampilles….une chute de pampille est vite arrivée….mieux vaut prévenir que guérir !!!

ART-LUSTRE PAMPILLE 9

 

Le plus gros du travail est fait … suivez le dernier épisode pour découvrir le résultat final bientôt sur notre blog et sur notre page FACEBOOK

La folle épopée de la restauration d’un lustre à pampilles : EPISODE 1

ART-LUSTRE PAMPILLE 1

 

Voici le lustre tel que nous l’avons réceptionné !   

Alors, accrochez vos ceintures…..c’est parti pour l’aventure !!!!

Comme vous pouvez le voir, c’est un très beau lustre sur lequel tout est à restaurer : la structure déformée, les fourreaux et supports de bougies en bois, l’électrification en câble textile hors d’âge, les pampilles accrochées de manière sommaire dont une partie est décrochée ou manquante….

Par où commencer ce travail de fourmi….. ????

La première étape consiste à démonter l’ensemble du lustre mais pour cela il faut le dessiner au fur et à mesure afin de pouvoir le remonter facilement !!!

Pour ne pas casser ce qui peut tomber, travailler au dessus d’un tapis.

ART-LUSTRE PAMPILLE 2

   En règle générale, nous commençons à le déplumer par le haut: les pampilles, le système d’accrochage (pavillon, bélière, écrous, chaine…) puis la première araignée sur laquelle les pampilles sont suspendues, puis les enfilages ainsi que les tube-entretoise sur la tige filetée centrale, etc, etc….

ART-LUSTRE PAMPILLE 3Et comme vous pouvez l’imaginer c’est maintenant l’heure du nettoyage de toutes ces pièces…. !!!

L’eau savonneuse est un très bon moyen autant pour les pampilles que pour la structure métallique, pensez à bien les rincer à l’eau claire et à les sécher. Il faut bannir le passage au lave vaisselle qui peut s’avérer dramatique ; en effet certains lustres sont décorés par un vernis doré, qui va partir avec la chaleur et révéler un métal brut et des soudures, le résultat pouvant être fort vilain…

ART-LUSTRE PAMPILLE 4Et voilà ça brille de mille feux !!!!     

Suivez la suite de l’aventure sur Notre page FACEBOOK             

Une merveille de suspension par Roland, client de Falbala

Roland nous a contacté au mois de décembre pour nous proposer de partager sa création DYI.

A l’ouverture du message, nous avons été absolument éblouis par la beauté de sa création. L’évidence a été de vous faire découvrir cette petite merveille.

Prenez quelques minutes pour lire son histoire: ça ne fera que la magnifier.

Création Roland-Falbala Luminaires

Voici le message de Roland : enjoy !

« Très honoré que vous aimiez ma réalisation. J’en suis assez fier aussi car elle m’a demandé pas mal de travail et de réflexion pour résoudre un certain nombre de problèmes.

J’ai eu tout naturellement  envie de la partager avec vous car c’est vrai que vos cordons de couleur sont magnifiques et contribuent pour beaucoup au résultat final.

Je suis un passionné du travail du bois depuis des années : menuiserie, ébénisterie, lutherie et tournage sur bois, totalement autodidacte, mais très curieux et apprenant toujours à travers des projets et des petits défis.

Pour ce projet, l’idée était de trouver une suspension pour notre cuisine que je viens de refaire entièrement.

Dans cette cuisine, j’ai fabriqué un bar en orme massif qui surplombe un ilot central, et pour créer encore l’avantage l’ambiance feutrée du comptoir, j’ai eu l’idée d’une série de luminaires qui descendraient assez bas sur le bar avec une lumière assez chaude.

Dans les boutiques spécialisées de luminaires on peut trouver ce genre de produit mais on est très vite confronté à la question du budget ……. ! C’est donc tout naturellement que je me suis dit que j’allais faire ça en bois, d’une part parce que c’est la matière que je préfère travailler, ensuite parce que la chaleur du bois permettrait de casser l’ambiance un peu froide et moderne de la cuisine en stratifié blanc ……..

Je me suis donné ce défi de réaliser une série de suspensions tournées, en bois massif toutes de formes et de dimensions différentes, mais alignées sur l’ouverture pour être en parallèle avec le bar.

J’ai donc commencé à tourner une première suspension pour résoudre les problèmes techniques (prises du bois sur le tour, creusage, perçage, finitions …) et je  me suis rendu compte du travail que cela représentait…! (4 à 5 h par suspension). Pour un effet bar il me fallait quand même un certain nombre d’éléments… après essais successifs, j’en suis arrivé à 13 suspensions ….!

Je savais donc ce qui m’attendais, mais quand on aime ….!

Création Roland Abat jours2- Falbala Luminaires

Parallèlement j’ai cherché du matériel électrique (câbles, douilles, ampoules …) qui me plaisait et pourrait convenir à mon projet.

Nous avions choisi pour cette cuisine de peindre un mur en bleu turquoise et l’idée pour les suspensions était de jouer d’une part avec la complémentarité couleur chaude du bois/couleur froide du mur et de jouer autour de cette couleur turquoise avec des câbles électriques en couleur avec d’autres nuances de bleu et de vert.

Lors de mes recherches sur internet, j’ai assez rapidement trouvé le site de Falbala qui proposait exactement ce que je cherchais, mais je dois dire que je ne m’attendais vraiment pas à trouver une si grande proposition de teintes possibles, ce qui nous a permis d’affiner nos choix de teintes de câbles.

Après une première commande de 3 câbles (bleu turquoise, vert émeraude) pour tester le produit, puis nous avons commandé toutes les couleurs qui nous paraissaient s’assembler au mieux pour une belle harmonie et complémentarité avec le bleu turquoise du mur : (camel, vert d’eau, vert émeraude, moutarde, vert kiwi, orage, menthe)

Cables Roland - Falbala luminaires

La question des câbles étant résolue, il restait la question de la lumière elle même, ampoules et douilles. Les contraintes imposées étaient de trois ordres : une lumière chaude, un très faible encombrement du système de douille et de l’ampoule, pas de chauffe de l’ampoule.

Le site de Falbala qui a délibérément et judicieusement  fait le choix d’ampoules très belles à montrer, à exposer ne pouvait bien sûr pas répondre à mon projet qui était à l’opposé : le plus petit et discret possible. J’ai donc cherché ailleurs. »

Là, nous avons envie d’intervenir dans le récit car Roland n’a pas eu le réflexe de nous appeler !!

Nous aurions trouvé, avec grand plaisir, la perle rare qui lui manquait ! En effet nous lui aurions proposé des supports G9 et des Led G9 tout a fait indiquées pour son projet.

« ….j’ai finalement trouvé ma perle rare avec le format de culot G9, qui accepte les ampoules LED à double broches d’un format très réduit et qui fonctionne en 220/230V. Malheureusement on ne trouve pas encore ce matériel sur le marché français ou même européen (en tous cas je n’ai pas réussi à dénicher ça) et j’ai donc été obligé de commander en Chine avec les frais de douanes qui vont avec …!!

Restait la contrainte de la fixation au plafond et de l’alignement parfait à l’horizontale du bas des 13 suspensions.

Et là, merci encore Falbala pour les serre-câbles qui sont parfaits pour ce réglage. J’ai donc réalisé une réglette haute en bois avec des logements pour les serre-câbles qui m’ont permis de faire ces réglages en hauteur sans aucun problème……

La touche finale pour chacune des 13 suspensions a été, pour donner encore davantage cette idée de chaleur, de dorer l’intérieur de chaque suspension en bois.

Après un essai de dorure à la feuille d’or sur l’une des suspensions…..je me suis plutôt orienté vers de la dorure en bombe (je vous laisse chercher pourquoi ?!) Là aussi si on veut un résultat sympathique qui ne fasse pas trop « sapin de Noël », il faut chercher un produit de qualité et on peut trouver chez les fournisseurs pour beaux-arts et en y mettant le prix une bombe qui donne un très bel aspect dorure à la feuille.

Création Roland Abat jours- Falbala Luminaires

Voilà en résumé le déroulement de ce projet qui au final aura pris environ 4 mois entre son origine et la finalisation. »

Nous voulons remercier Roland qui a réalisé un travail courageux, ingénieux et vraiment étonnant.

Prenez exemple sur la démarche de Roland !!

N’hésitez pas à nous envoyer des témoignages de vos réalisations. Nous serons très heureux de voir l’utilisation que vous avez faite des produits Falbala et les relaierons avec bonheur.